Publié le

Aujourd’hui sur le blog j’accueille ce qu’on pourrait appeler un peu une concurrente car on parle un peu à la même cible même si elle est bien plus orientée blogging que moi , mais j’accueille tout le monde sur le blog et à vrai dire quand j’ai lancé cette catégorie d’interview je me suis dit direct il faut que j’interview absolument la Queen car elle est l’une des rares personnes à pouvoir vivre uniquement de son blog qui à seulement 1 an !

Ce que j’aime chez Mélanie ( Oui c’est son vrai prénom haha) c’est sa sincérité et son côté je ne me prends pas la tête , elle est naturelle et très franche ce qui est très rare dans ce milieu de l’entreprenariat et blogging ! J’arrête de blablater car l’interview est très longue so let’s go !

 

 

 

 

Voici l’interview de Wonder Wild Queen !

 

 

 

Même si je pense que tout le monde te connais déjà on ne sait jamais ? Est-ce que tu peux te présenter en quelques mots ?

 

 

Je m’appelle Mélanie Richard, j’ai 25 ans et il y a un peu plus d’un an, j’ai quitté mon job de caissière pour me lancer le pari fou de vivre de mon blog :p Curieusement, après quelques mois de lancement, j’ai réussi à rentabiliser cette activité et j’en vis maintenant à 100%, en gagnant au passage 2 à 5 fois plus que mon salaire d’avant. Sur mon blog Wonder Wild Queen, je partage mon parcours en aidant les blogueurs débutants à se lancer et à rentabiliser leur blog de la même manière que moi.

 

 

 

Ton business model c’est la vente de produits numérique (formation ) est- ce que tu as déjà essayé ou comptes-tu essayer d’autres moyens pour monétiser ton blog ? (par exemple: l’affiliation, adsense, partenariat …)

 

Toutafey, Jacky ! Je fais parfois un peu d’affiliation mais ça reste assez rare, je préfère parler de produits/services que j’ai moi-même testé et que j’apprécie tout particulièrement. J’ai également quelques petits revenus avec Adsense, mais ça m’a toujours rapporté des sommes assez ridicules (en moyenne 10€ par mois). Je préfère mille fois les formations parce que ça me permet de créer quelque chose en transmettant un savoir, c’est aussi le moyen le plus “rapide” de rentabiliser son blog tout en apportant un maximum de valeur d’après moi 🙂

 

 

Tu es arrivé à vivre de ton blog à en peine un an ,c’est quand même assez rapide tu penses que c’est dû à quoi ?

 

Parce que je suis la meilleure ? (NON JE PLAISANTE ! xD) Je pense que c’est le fait de me retrouver dans une situation “d’urgence” qui m’a poussée à donner le maximum de moi-même. Au moment où j’ai lancé Wonder Wild Queen, j’étais au chômage et je gagnais à peine 800€ par mois pour vivre. Je n’avais aucune envie de retrouver un autre travail dans la Grande Distribution, alors j’ai vraiment mis toute mon énergie dans ce projet en travaillant nuit et jour dessus. Je pense que si j’avais eu un travail à côté, je n’aurais pas eu la “pression” d’y arriver, et j’aurais sans doute mis plus de temps. Quelque chose qui m’a beaucoup aidée, c’est aussi le fait que j’avais déjà fait des tonnes de recherches sur le blogging, que je m’étais énormément passionnée et que j’avais déjà fait quelques “blogs tests” par le passé. Même si tout était loin d’être parfait quand je me suis lancée, j’ai fait de mon mieux pour que Wonder Wild Queen soit viable et toutes les connaissances que j’avais accumulé les années précédentes m’ont beaucoup aidée !

 

 

Tu as choisi de bloguer sur une thématique pas facile car elle est beaucoup concurrentielle et il y a surtout des personnes installées sur cette niche depuis assez longtemps… ça ne t’as pas fait peur ? Comment tu t’es différenciée ?

 

Contrairement aux idées reçues, je pense que le fait qu’une thématique soit concurrentielle n’est pas un frein, bien au contraire : c’est la preuve qu’il y a déjà un marché, des personnes intéressées par ce sujet ! De mon côté, je suivais pas mal de personnes dans ma thématique et je trouvais qu’il manquait vraiment ce côté “débutant” car je voyais principalement des personnes qui étaient déjà arrivées à un niveau exceptionnel, et forcément, je ne me reconnaissais pas en eux. J’ai voulu apporter ma petite patte et partager en transparence tout ce qu’on nous “cache” car dans le milieu, on tait trop souvent les échecs ! J’ai pas mal réfléchi avant de me lancer, mais je n’ai pas pu me résoudre à changer de sujet car je trouve que le blogging est vraiment quelque chose de fascinant, je ne me voyais vraiment pas faire autre chose !

 

 

Après  combien de temps à bloguer as-tu décidé de vendre ta première formation ?

 

J’ai mis 4 mois avant de vendre ma première formation sur Instagram. J’ai attendu car comme tous les infopreneurs débutants, j’avais peur de ne pas être légitime, mais dès l’instant où je l’ai mise en vente et que j’ai reçu les premiers retours de mes clients, j’ai tout de suite été rassurée ! Je pense sincèrement qu’il faut vraiment se lancer et vendre “au plus vite”, à la fois pour habituer son audience au fait qu’on propose aussi du contenu payant, mais également pour vaincre cette peur de vendre irrationnelle qui nous empêche d’agir et de faire de nouvelles choses ! (Ça vaut aussi pour toi qui me lit, lance-toi et tu verras bien ce que ça donne 😉 )

 

J’ai été relire tes anciens bilans le 1er et le 2em (ouais ta vu j’ai taffé dur haha) deux choses m’ont interpellées, tu arrivais quand même à gagner de l’argent dès le début même si c’était à peine 5 € ? c’est ça qui t’as motivé à continuer ?

 

Comment ça t’as lu QUE les deux premiers ? ? Les 5-10€ dont il était question étaient des revenus d’affiliation Amazon et de revenus publicitaires Google Adsense. A l’époque, j’étais rédactrice web en parallèle et je gagnais quelques centaines d’euros en échange de mes prestations, mais rien de bien fou. Ce n’est pas vraiment ce qui m’a poussée à continuer honnêtement, mais j’ai vu que c’était possible et je croyais sincèrement en mon projet. J’ai toujours été persuadée que j’allais finir par y arriver, même si ça prenait du temps, je crois en dur comme fer en l’infoprenariat et même si mon blog n’avait pas fonctionné, je pense que j’aurais fait de la rédaction web en “roue de secours”, même si je n’aurais clairement pas été aussi épanouïe qu’aujourd’hui !

 

 

La deuxième chose qui m’a marqué c’est un commentaire que tu as laissé sous ton premier bilan , tu répondais à quelqu’un et tu as fini par “Oui, logiquement ça devrait se développer petit à petit, j’ai quand même hâte de voir jusqu’où ça va me mener” un peu plus d’un an après avec du recul tu dirais quoi à la Mélanie qui était encore rédactrice web et qui gagner à peine 5 € avec son blog ?

 

“Courage biquette, accroche-toi, tout finit toujours par s’arranger, l’univers a un plan pour tout le monde, même pour le petit caca mou que tu es ! ” Comme je le disais plus haut, j’ai toujours cru à 100% dans mon projet et je savais déjà à l’époque que c’était une question de temps. Je voyais des personnes qui proposaient un contenu plutôt mauvais et qui s’en sortaient très bien, donc j’ai tout fait pour croire en moi (même si c’est plus facile à dire qu’à faire) et pour atteindre mon but ! J’ai vraiment beaucoup de chance que ça ait été si rapide dans mon cas, mais je pense aussi que l’état d’esprit joue beaucoup. Je trouve que ce commentaire est parfait pour illustrer cette idée, je ne me disais pas “c’est nul, je ne vais jamais y arriver”, mais plutôt “Vivement que ça décolle, parce que ça VA décoller” !

 

 

Tu sors la deuxième session de ta formation les kings du blogging aujourd’hui, est-ce que tu peux nous en parler ?

 

Les Kings du Blogging est la plus grosse formation que je propose à ce jour. Ce n’est pas juste une formation classique, mais un vrai programme complet en 3 mois dont l’objectif est d’aider les gens à suivre le même parcours que moi. Je leur explique point par point comment je m’y suis prise pour créer un blog rentable et en vivre rapidement. L’objectif est qu’à la fin du cursus, tous les élèves gagnent au moins un peu d’argent par ce biais !

 

 

Les kings du blogging c’est pour tout le monde ou uniquement ceux qui souhaitent devenir infopreneur ?

 

Non, ce n’est pas pour tout le monde, mais ça ne s’adresse pas pour autant uniquement aux infopreneurs 😉 Pour vivre de son blog, il faut avoir la niaque et être prêt à fournir le travail nécessaire. Toutes les personnes qui pensent que devenir blogueur = glandouiller ne sont clairement pas concernées. Même si l’avantage du blogging, c’est qu’on peut tout automatiser, ça nécessite un travail en amont et (clairement) les premières années, il faut bosser !

Je partage tout mon process et toutes mes connaissances sur le sujet dans cette formation donc je ne parle pas que d’infoprenariat : j’explique aussi à mes élèves comment proposer des prestations de service, comment faire de l’affiliation et comment vendre même si je reste intimement persuadée que la vente de produits numériques est le meilleur moyen de rentabiliser son blog rapidement. J’ai voulu faire quelque chose de complet qui puisse aider n’importe quel type de blogueur quel que soit sa thématique et son projet, et vu les retours de mes premiers élèves, je pense avoir réussi ce challenge ! C’est typiquement le genre de programme “tout compris” qui m’aurait permis de me lancer sereinement, sans me tromper, tout en étant accompagné pour de vrai !

 

 

Tu vends ta formation à un prix assez bas par rapport à d’autre formations sur le blogging qui n’ont pas forcément d’accompagnement en plus et qui facture facilement dans les 1 000/2 000 euros , Pourquoi ce choix de vendre moins cher ?

 

 

Quand j’étais salariée, j’ai toujours gagné le SMIC. Quand j’ai lancé mon blog, j’ai moi-même bavé devant les formations de mes concurrents qui étaient totalement hors budget par rapport à ma situation. Ca me rendait dingue, car (un peu prétentieusement), je savais que j’avais ce qu’il fallait en moi pour réussir, mais je ne pouvais pas me former “proprement” parce que je n’avais pas les moyens. Je pense (de manière très cucul à mort) que le blogging peut sauver des vies.

Il m’a permis de passer d’un travail détestable et sous-payé à une profession fascinante avec une liberté grandiose. A mes yeux, ceux qui ont le plus besoin de savoir comment faire ne sont pas des personnes qui ont forcément de grands moyens financiers. C’est pour cette raison que je mets un point d’honneur à proposer des prix décents et du paiement en plusieurs fois sans frais, parce que je suis persuadée que c’est typiquement le genre de programme qui peut vraiment aider les personnes qui en ont le plus besoin.

Aujourd’hui, je gagne beaucoup plus que le SMIC, et même si on va me dire que je manque d’ambition, je n’ai pas non plus besoin de “gagner plus” pour vivre. Mon objectif est bien sûr d’augmenter mon Chiffre d’affaire, comme n’importe quel entrepreneur, mais si baisser mes prix signifie pouvoir aider ces “oubliés” à qui on propose toujours des sommes affolantes en échange d’une information digne de ce nom et qui restent bloqués dans une vie qu’ils détestent juste parce qu’ils n’ont pas les moyens d’investir dans de bons programmes, alors je préfère mille fois ne pas gagner plus et avoir un véritable impact dans leur reconversion professionnelle. Dans mes rêves les plus fous, j’aiderais tous les caissiers du monde à se réorienter là-dedans et à changer de vie !

 

 

C’est un lien affilié je gagne une petite commission si tu achètes par mon lien mais ça ne change rien pour toi, ni le prix ni le contenu

Edit: la formation des Kings du Blogging n’est plus disponible pour l’instant !

 

 

 

Est- ce que tu as des projets pour cette année concernant Wonder Wild Queen ? Dis-nous tout !

 

Tu l’as deviné, je place beaucoup d’espoir dans les Kings du Blogging et c’est vraiment mon programme phare. J’ai envie de lancer plusieurs sessions, d’aider un maximum de personnes par ce biais-là et c’est mon objectif pour cette année. Financièrement, j’en parle dans mes bilans, j’aimerais atteindre les 5000€ de chiffre d’affaire mensuels pour cette année, mais je réalise que ça risque d’être compliqué vu la gamme de prix que je propose actuellement et que je m’entête à ne pas augmenter ! Je prévois éventuellement de lancer des coachings pour les blogueurs plus avancés et aussi de lancer d’autres blogs, mais comme ma priorité absolue reste les Kings du Blogging pour l’instant, je pense que ce sera surtout pour l’année prochaine 😉

 

 

Professionnellement dans 5 ans tu te vois où ?

 

A la tête d’un empire, vivant dans une villa de plusieurs hectares avec plusieurs majordomes à mon service ! XD En réalité, j’espère seulement pouvoir continuer à faire ce que je fais aujourd’hui. Je vis littéralement la vie de mes rêves, et j’ai juste envie de voir mon entreprise grandir jour après jour. D’ici 5 ans, je pense que j’aurais quitté le statut de micro-entreprise pour passer en société et j’avoue que j’adorerais gérer plusieurs blogs et avoir une équipe qui m’aiderait à m’occuper de tout et à initier de plus grands projets, beaucoup plus ambitieux !

 

Quels conseils donnerais-tu aux femmes qui se sont lancé dans le blogging mais qui galèrent à se faire un revenu, ou celles qui aimeraient créer leur blog mais qui hésitent?

 

Qui ne tente rien n’a rien. Si vous ne vous donnez pas les moyens de réussir, alors désolée, mais vous n’y arriverez jamais. Si votre vie actuelle ne vous convient pas ou plus, alors faites en sorte d’en changer. Vous êtes seuls maître de votre destin, personne ne va arriver sur un cheval blanc pour vous sauver, alors c’est à vous de faire changer les choses. Si la petite caissière déprimée que j’étais a réussi à s’en sortir, vous aussi vous le pouvez. Tout ce qu’il faut, c’est foncer et persévérer, ne jamais abandonner. Tout le reste est accessoire, alors passez à l’action et ne baissez surtout pas les bras si les résultats n’arrivent pas immédiatement. Si vous restez réguliers, que vous avez à cœur de vous améliorer chaque jour et que vous vous en donnez vraiment les moyens, vous allez finir par réussir, c’est une certitude.

 

L’interview est finie, je te remercie encore d’avoir pris le temps d’y répondre, si tu as des choses à rajouter, un petit mot à dire c’est ici ?

ALOVIOU JESSY. Merci pour cette interview et pour ta joie de vivre ! I’M ADDICTED TO YOU, DON’T YOU KNOW THAT YOU’RE TOXIIIIC XD

 

 

 

 

Son blog 

Sa chaine Youtube 

Son compte Instagram 

Sa page Facebook 

Pour en savoir plus sur sa formation